Maire de Lyon : je ne célèbrerai pas de mariage gay

Communiqué de presse de Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon pour les municipales de 2014

En ces temps de dangereux bouleversements de notre modèle familial, je voudrais rendre hommage à tous les maires de France qui osent montrer publiquement leur désaccord avec cette loi de propagande politique qui étend le droit de se marier et d’adopter aux couples de même sexe.

J’ai l’intime conviction qu’il faudra revenir sur cette loi et l’abroger, comme le prescrit le Front National, parce qu’elle est nocive pour la famille, la société et l’unité nationale et qu’elle blesse la conscience de millions de Français attachés comme moi aux valeurs imprescriptibles du droit naturel.

Les grossières provocations des socialistes contre la famille, le mépris du maire de Lyon, Gérard Collomb à l’égard des manifestants de « La Manif Pour Tous » et la profonde ambiguïté du candidat des UMP sur le sujet, me place naturellement en pointe sur ce combat. C’est pourquoi je m’engage, lorsque les Lyonnais m’auront élu, à ne pas célébrer de mariage homosexuel : Je laisserai à l’opposition UMP ou socialiste le soin de le faire si le cas se présentait.

Par ailleurs, je donne rendez-vous à tous les Lyonnais lors de la présentation de nos têtes de liste des 9 arrondissements de la ville : une large place, en tête de liste, sera faite aux militants de la « Manif Pour Tous » et de la cause familiale. Une charte d’engagement sur la famille et sur les droits de l’enfant sera signée par tous les candidats de ma liste.

Source : http://lyonbleumarine2014.fr


Après “le mariage pour tous”, “le Mariage avec tous” ou la prise en otage des San-Priots

Communiqué de presse de Sandrine LIGOUT, candidate à la mairie de Saint-Priest pour les municipales 2014

Après le blocage de l’autoroute de Feyzin le 20 octobre dernier, ce vendredi 7 juin à 14h00 ce sont, une fois de plus, les rues de Saint-Priest qui ont été le théâtre d’une cérémonie «patriotique».

Plus particulièrement le carrefour du Boulevard Urbain Est (BUE) et la rue du Dauphiné, entièrement bloqués par un cortège de motos et de voitures. Je rappelle que le Service Départemental d’lncendie et de Secours (SDIS) se situe à une centaine de mètres et en cas d’intervention urgente, les pompiers comme les autres automobilistes n’auraient pas eu d’autre choix que d’attendre gentiment la fin du spectacle.

ll y a quelques mois c’est le tramway qui a été immobilisé au carrefour du gymnase Gérard Philippe pendant plusieurs minutes.

Je souhaitais juste remémorer à la Mairie de Saint-Priest qu’il est inutile de déployer la Police Municipale et les C.R.S. lors d’un mariage ayant pour patronyme : LIGOUT ! Et d’occulter cette pratique, de plus en plus répandue sur notre commune, en toute impunité. Car il s’agit bien là, d’un délit répréhensible par la loi, il serait bon de le rappeler aux futurs mariés.

Peut-être attendons-nous qu’un automobiliste proteste et soit pris à parti par de «petits hors la loi» ?


Comme à Paris, l’auberge espagnole lyonnaise des UMP est divisée

Communiqué de presse de Christophe BOUDOT, candidat à la mairie de Lyon pour les municipales 2014

Au lendemain de la primaire UMP à Lyon, il apparaît que le parti de Nicolas Sarkozy sort divisé de la consultation et que les discussions malsaines du second tour auront laissé des traces, même chez les militants les plus convaincus.

L’auberge espagnole de la rue Vauban, minée par les conflits va-t-elle soutenir, sans ambiguïté, Michel Havard le leader pour le moins discret de la droite lyonnaise depuis 6 ans au conseil municipal ?

Mais, en vérité, comme à Paris, le candidat de l’UMP désigné par les militants apparaît tout à fait compatible avec le maire socialiste en place et n’incarne pas, sur les sujets de société, sur la famille et l’organisation de la cité par exemple, une rupture franche avec le modèle socialiste qui ruine notre civilisation et affaiblit notre ville.

Aujourd’hui, les trois grands candidats de l’élection municipale sont connus. Il apparaît clairement que la seule alternative au socialiste Gérard Collomb est portée par Christophe Boudot, candidat du Front national et du Rassemblement bleu marine qui lui, aura le véritable courage politique du changement.


Lettre ouverte de Bruno Gollnisch et de Christophe Boudot à Jean-Jack Queyranne

Lyon, le 7 juin 2013

Monsieur le Président,

Nous apprenons que le maire de Lyon, Monsieur Gérard Collomb, et son épouse, ont été violemment pris à partie et poursuivis hier dans la soirée par des militants du groupe d’extrême gauche « antifa », alors qu’ils sortaient de l’Hôtel de ville à pied.

Ils n’ont du leur salut qu’à une fuite protégée par les policiers de la BAC. Nous partageons l’indignation de Monsieur Collomb.

Puisque vous avez demandé publiquement au Ministre de l’intérieur, Monsieur Valls, la dissolution de certains groupes extrémistes dont les actions n’ont rien de comparable à Lyon avec le degré d’outrage et de violence perpétré hier contre le premier magistrat de la ville, nous vous demandons si vous avez également l’intention de joindre à cette demande la dissolution du groupe d’extrême gauche « antifa » en question.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’assurance de notre parfaite considération.

Bruno Gollnisch (Député européen, Président du groupe FN), Christophe Boudot (Conseiller régional)

Source : www.fnra.fr


Témoignages : “Pourquoi j’ai adhéré au Front national” …

Vous aussi, rejoignez-nous. Refusez la pensée unique. Osez le vote patriote. Adhérez au Front national.
Ivan
“Je fais parti de la tranche 30-40 ans, j’ai adhéré au Front national car je suis réellement inquiet du déclin de notre pays, autant au niveau économique, de l’immigration, de l’assistanat, de l’Europe, qui veut nous emmener  droit dans le mur car on ne réagit pas.
Beaucoup de jeunes quittent le pays pour aller travailler ailleurs. J’attends de mon adhésion d’être plus informé de ce qui se passe au jour le jour et de m’investir”.

 

Clément 23 ans “Je veux aider la France à retrouver sa souveraineté pour qu’elle ait à nouveau son destin en main ; c’est pourquoi j’adhère au Front national”.

 

Pour Aurélie, quelques raisons principales de rejoindre le mouvement Bleu Marine :
“- Je constate ne pas pouvoir exprimer librement mes opinions sur la vie politique comme sur les faits de société. Cela peut me porter préjudice dans mon entourage professionnel (contractuelle dans la fonction publique), comme cela pouvait me porter préjudice lorsque j’étais au lycée puis à l’université, aujourd’hui je ne veux plus être bâillonnée et c’est ce qui a motivé mon adhésion.
– Dans la vie de tous les jours je suis contrainte dans mes déplacements pour des problèmes de sécurité. Les transports en commun sont un rassemblement de citoyens laxistes et néanmoins pleins d’empathie envers les groupes de jeunes qui importunent, insultent (et plus si affinités) les jeunes femmes seules. (suite…)

Le Front National a été très bien accueilli par les Givordins à la grande braderie

A l’occasion de la grande braderie de Givors ce samedi 8 juin 2013, Antoine Mellies, tête de liste Givors Bleu Marine accompagné de 6 militants, est allé à la rencontre des commerçants pour écouter leurs doléances et proposer des solutions concrètes et courageuses afin de promouvoir ce tissu économique, très pourvoyeur d’emplois et poumon du lien social des petites villes.

En outre, cette tournée a été l’occasion de constater que les étales reflétaient les conséquences anxiogènes de l’immigration de masse. En effet, Les voiles et les niqabs étaient fièrement exposés tandis que les boutiques de textile « français » se faisaient très discrètes. A ce titre, la tête de liste Bleu Marine a échangé avec l’adjoint de Martial Passi, en charge du petit commerce, pour lui signifier l’urgence de revoir certains critères de délivrance des autorisations, afin de faire respecter la culture française et l’esprit authentique de la braderie de Givors.


Il a tout lâché !

Communiqué de presse de Bruno Gollnisch,
président du groupe FN de Rhône-Alpes, Député européen

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps à M. Hervé Mariton, député-maire UMP de la Drôme, pour annoncer qu’il se soumettait à la loi du prétendu « Mariage pour tous », et même qu’il souhaitait marier un couple de femmes dans la commune dont il est le Maire. Sa déclaration au site cadremploi.fr, dévoilée hier sur internet, est on ne peut plus claire.

On peut se soumettre à regret à une loi, on n’est pas obligé de revendiquer de l’appliquer avec autant d’ardeur. M. Mariton pouvait dire simplement que, si la commune était contrainte de célébrer un tel mariage, et s’il ne faisait pas jouer de clause de conscience, un adjoint officierait. C’était bien le minimum que l’on pouvait attendre. …

Les habituels reniements de Monsieur Mariton n’étonneront que ceux qui se contentent de belles paroles mais ne prennent jamais les actes comme vraie source de leurs jugements. Que les déçus, et ceux qui se sentent trahis, ne baissent pas les bras pour autant. Le Front National a la ferme volonté de défendre la famille et de combattre la décadence, avec tous ceux qui le veulent… avant qu’il ne soit trop tard !


Avec Gérard Collomb, l’insécurité, c’est maintenant !

COMMUNIQUE DE PRESSE DE CHRISTOPHE BOUDOT

Secrétaire départemental FN69, Conseiller Régional Rhône-Alpes 

Candidat à la mairie de Lyon – Lyon Rassemblement Bleu Marine 2014

Les braquages à Lyon se poursuivent. Samedi matin, jour du marché sur le quai Saint-Antoine, une bijouterie a été dévalisée avec prise d’otage et agression. Deux jours plus tard, c’était au tour du magasin Auchan de Saint-Priest. La nuit dernière, le quartier de la Duchère s’est de nouveau embrasé montrant, comme je l’avais prévu, il y des mois, la vacuité de la politique de la ville socialiste et l’échec des zones dites ZSP.

Je n’ai pas confiance en Gérard Collomb, qui par idéologie, n’assure pas la sécurité des Lyonnais.

Le syndrome Malik Oussekine et la politique laxiste de madame Taubira lui interdisent tout résultat probant en la matière.

Il faut pourtant appliquer la tolérance 0, à la Duchère comme ailleurs pour empêcher l’insécurité de s’installer et de se sanctuariser.

La Duchère était l’exemple de la réussite de Gérard Collomb, elle est aujourd’hui emblématique de ses échecs.

En matière de délinquance urbaine, de communautarisme et de politique du logement, Gérard Collomb a tout faux.


Fausse démocratie à l’UMP : les convictions encore une fois balayées par les ambitions !

LYON BLEU MARINE 2014

Par Christophe Boudot, candidat à la mairie de Lyon

C’était trop beau, dimanche, une primaire sans fraude…mais il fallait attendre le vrai deuxième tour celui des secrets d’alcôves et des trahisons secrètes.

Le parti sarkozyste a rejoué aux lyonnais une nouvelle fois le film bien connu : le bal des faux culs  qu’on pourrait également appeler petite trahison entre amis !

Quelles qu’ont pu être, les postes ou les investitures promises par Paris aux trois perdants de la primaire…ce soir, ce sont les lyonnais et leurs convictions qui ont perdu !

Une majorité d’entre eux se sent complétement trahie par ses élites et compte bien le faire savoir dimanche prochain dans les urnes.

Pitoyable mascarade politique, lorsque l’on veut jouer à la démocratie, on va jusqu’au bout…une fois encore, les idées et les convictions sont passées au second plan et ont été balayées par les ambitions !