Les communes du Rhône doivent rendre hommage au Colonel Arnaud Beltrame.

De nombreux élus Bleu Marine (Givors, Corbas, Meyzieu …) ont demandé à leur maire de rendre hommage à la mémoire du Colonel Arnaud Beltrame en baptisant une rue ou une place en son honneur.

Retrouvez la lettre envoyée par Muriel Coativy au maire de Sainte-Foy-lès-Lyon en sa qualité de conseillère municipale.

 


Marine Le Pen, invitée de Ruth Elkrief sur BFMTV (12/04/18)

📺 « La chute de Kadhafi a contribué à augmenter la menace islamiste dans notre pays. Intervenir en Syrie dans le but de changer le régime en place serait de l’ingérence dont nous avons vu les conséquences catastrophiques après notre action en Libye.

Aujourd’hui la question à se poser est la suivante : qui nous menace, les fondamentalistes islamistes ou le régime de Bachar el-Assad ? Le vrai danger pour la France, c’est la menace islamiste et nous devons renforcer notre coopération avec ceux qui la combattent ! »

Marine Le Pen, invitée de Ruth Elkrief sur BFM TV le 12 avril 2018 :


Le collectif Seniors Rhône vous convie à un repas convivial le vendredi 25 mai 2018

Le Collectif Seniors est une association loi 1901 destinée aux + de 50 ans dont l’objet social est de :

– réfléchir aux problématiques des Seniors : emploi, retraites, dépendance…

– faire des propositions concrètes

– agir par des actions et des activités au travers des antennes.

L’antenne Rhône, présidée par Michèle MOREL, vous donne rendez-vous au restaurant de l’ESAT de l’ADAPEI du Rhône – Lyon 8ème pour, autour d’un repas convivial, sensibiliser l’opinion publique autour du thème du handicap.

P.A.F. 15 € – Paiement préalable obligatoire. Renseignements et réservation contact@fn69.fr

 


Après la SNCF, Macron brade notre parc hydroélectrique, joyau de notre indépendance énergétique

Tribune de Muriel Coativy, Conseiller régional de Rhône-Alpes-Auvergne

Après les cheminots, Emmanuel Macron entreprend de se mettre à dos la maison EDF. Sans concertation avec les intéressés, le ministère de l’écologie a en effet adressé à la Commission européenne le 31 janvier dernier un courrier, non rendu public, comprenant une longue liste de 150 grands barrages qui devraient échapper à EDF d’ici 2022 pour revenir à des opérateurs privés français ou étrangers, en vertu de l’ouverture à la concurrence des concessions des barrages hydroélectriques français.

Cette décision du gouvernement Macron d’attaquer nos installations hydroélectriques qui représentent pourtant 70 % de notre électricité renouvelable, une électricité propre, sûre, bon marché et flexible, servant l’intérêt général, répondrait soi-disant à une injonction de Bruxelles. Etonnamment, seule la France est pressée d’ouvrir son marché à la concurrence privée alors que les autres pays européens continuent de réserver leur parc hydroélectrique à des opérateurs publics. En fait, sans raisons tangibles, notre gouvernement Macron cède aux injonctions d’une Commission européenne mortifère et pourtant affaiblie, par pur excès de zèle européiste, n’hésitant pas dès lors à mettre en danger la sécurité de notre territoire, le pouvoir d’achat de nos concitoyens, le service public de l’eau et notre indépendance énergétique pourtant chèrement acquise au cours des précédentes décennies.

Macron brade à tout va la maison France. En sabordant la filière hydraulique française, Macron se rend coupable d’un nouveau fiasco énergétique, à l’image de l’Allemagne et d’Angela Merkel qui a réussi, au nom de la transition énergétique, le triptyque surréaliste d’une énergie plus chère, plus sale et moins fiable.

______________________________________

Lors de l’assemblée plénière du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes du 29 mars 2018, à l’occasion d’un vœu du groupe “Socialiste et Démocrate”, Muriel Coativy pointait les contradictions de la gauche sur l’ouverture à la concurrence de nos barrages hydroélectriques.


Retrouvez les tribunes libres de mars 2018 de nos élus Bleu Marine du Rhône et de la Métropole de Lyon

Retrouvez les tribunes libres de mars 2018 de nos élus Bleu Marine du Rhône et de la Métropole de Lyon.