Marine Le Pen, invitée de Ruth Elkrief sur BFMTV (12/04/18)

📺 « La chute de Kadhafi a contribué à augmenter la menace islamiste dans notre pays. Intervenir en Syrie dans le but de changer le régime en place serait de l’ingérence dont nous avons vu les conséquences catastrophiques après notre action en Libye.

Aujourd’hui la question à se poser est la suivante : qui nous menace, les fondamentalistes islamistes ou le régime de Bachar el-Assad ? Le vrai danger pour la France, c’est la menace islamiste et nous devons renforcer notre coopération avec ceux qui la combattent ! »

Marine Le Pen, invitée de Ruth Elkrief sur BFM TV le 12 avril 2018 :


Le collectif Seniors Rhône vous convie à un repas convivial le vendredi 25 mai 2018

Le Collectif Seniors est une association loi 1901 destinée aux + de 50 ans dont l’objet social est de :

– réfléchir aux problématiques des Seniors : emploi, retraites, dépendance…

– faire des propositions concrètes

– agir par des actions et des activités au travers des antennes.

L’antenne Rhône, présidée par Michèle MOREL, vous donne rendez-vous au restaurant de l’ESAT de l’ADAPEI du Rhône – Lyon 8ème pour, autour d’un repas convivial, sensibiliser l’opinion publique autour du thème du handicap.

P.A.F. 15 € – Paiement préalable obligatoire. Renseignements et réservation contact@fn69.fr

 


Après la SNCF, Macron brade notre parc hydroélectrique, joyau de notre indépendance énergétique

Tribune de Muriel Coativy, Conseiller régional de Rhône-Alpes-Auvergne

Après les cheminots, Emmanuel Macron entreprend de se mettre à dos la maison EDF. Sans concertation avec les intéressés, le ministère de l’écologie a en effet adressé à la Commission européenne le 31 janvier dernier un courrier, non rendu public, comprenant une longue liste de 150 grands barrages qui devraient échapper à EDF d’ici 2022 pour revenir à des opérateurs privés français ou étrangers, en vertu de l’ouverture à la concurrence des concessions des barrages hydroélectriques français.

Cette décision du gouvernement Macron d’attaquer nos installations hydroélectriques qui représentent pourtant 70 % de notre électricité renouvelable, une électricité propre, sûre, bon marché et flexible, servant l’intérêt général, répondrait soi-disant à une injonction de Bruxelles. Etonnamment, seule la France est pressée d’ouvrir son marché à la concurrence privée alors que les autres pays européens continuent de réserver leur parc hydroélectrique à des opérateurs publics. En fait, sans raisons tangibles, notre gouvernement Macron cède aux injonctions d’une Commission européenne mortifère et pourtant affaiblie, par pur excès de zèle européiste, n’hésitant pas dès lors à mettre en danger la sécurité de notre territoire, le pouvoir d’achat de nos concitoyens, le service public de l’eau et notre indépendance énergétique pourtant chèrement acquise au cours des précédentes décennies.

Macron brade à tout va la maison France. En sabordant la filière hydraulique française, Macron se rend coupable d’un nouveau fiasco énergétique, à l’image de l’Allemagne et d’Angela Merkel qui a réussi, au nom de la transition énergétique, le triptyque surréaliste d’une énergie plus chère, plus sale et moins fiable.

______________________________________

Lors de l’assemblée plénière du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes du 29 mars 2018, à l’occasion d’un vœu du groupe “Socialiste et Démocrate”, Muriel Coativy pointait les contradictions de la gauche sur l’ouverture à la concurrence de nos barrages hydroélectriques.


Retrouvez les tribunes libres de mars 2018 de nos élus Bleu Marine du Rhône et de la Métropole de Lyon

Retrouvez les tribunes libres de mars 2018 de nos élus Bleu Marine du Rhône et de la Métropole de Lyon.

 

 


Album évasion pour nos 4 millions de mal-logés en France

Par Muriel COATIVY, déléguée départementale du FN69

En France, 4 millions de personnes seraient mal-logées et 12 en situation fragilisée. 145.000 personnes seraient sans domicile, un chiffre en exponentielle progression.

J’ai rencontré cette semaine à Lyon un SDF français de 36 ans qui souhaite conserver l’anonymat. Son parcours est celui de nombreux Français. Un couple, une femme, un enfant. Son seul revenu de couvreur lui permet difficilement de faire vivre le foyer. Les retards de loyer s’accumulent, les dettes s’accroissent. L’expulsion est au bout du chemin. Sa femme retourne chez ses parents avec sa fille de l’autre côté de la France pour trouver refuge. Lui reste à Lyon pour continuer à travailler. Mais il se sent vite seul et déprimé. Sans domicile, à la rue, avec tous les dangers et les agressions que cela représente, il perd son travail il y a un an. Il bénéficie de sa pension chômage : 1.000 € par mois. Mais il est beaucoup trop riche pour l’administration française pour bénéficier d’une quelconque aide. Et 50% de sa pension part dans le remboursement de ses impayés. Il a réussi à acheter un camping-car qu’il équipe péniblement au gré des opportunités et attend de faire les réparations nécessaires pour retourner auprès de sa petite fille et démarrer une nouvelle vie, loin de Lyon et de tout ce qu’il a vu et vécu. Fier et autonome, il ne demande rien à la société mais regrette cette solidarité à deux vitesses. Il en a été témoin et doit rester seul dans son coin pour ne pas risquer vols et agressions des autres communautés. Son chien lui sert de confident et de protection mais en prend grand soin car les “migrants” vont jusqu’à tuer les chiens pour fragiliser les SDF français isolés.   Il fait la manche pour payer son camping-car, les réparations et les pleins d’essence qui lui permettront de traverser la France. Il dit “gagner” environ 30 € par jour mais sent bien l’inégalité de traitement vis-à-vis d’autres communautés qui “touchent” beaucoup plus quoique dormant bien au chaud tous les soirs. Il a même essuyé un “Mais que foutez-vous à faire la manche vous puisque vous êtes Français et que vous pouvez donc travailler” !!!    Vous avez dit préférence étrangère ?

Quelques photos donc pour illustrer la préférence étrangère en hommage à tous nos SDF français qui dorment dans la rue ou dans leur voiture ou dans leur garage avec dignité et fatalisme.

A Thizy-les-Bourg, dans le Beaujolais Vert, une quinzaine de migrants dits “mineurs”, originaires des pays africains, sont nourris, logés, blanchis depuis quelques semaines à l’hôtel “Le Clos Fleuri”.

Retrouvez très prochainement la vidéo de Rémi BERTHOUX, responsable de canton, qui dénonce cette préférence étrangère au coût exorbitant de 50.000 € par an et par migrant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source : booking.com

A Blacé, commune dynamique du Beaujolais, une résidence pour personnes âgées autonomes, qui devait ouvrir ses portes prochainement, vient d’être réquisitionnée pour accueillir une vingtaine de migrants dits “mineurs”. Nos anciens vont ainsi être redirigés vers des EHPAD à 2800€/mois.

Retrouvez très prochainement la vidéo de Florian ORIOL, élu municipal et communautaire, qui dénonce cette préférence étrangère au coût exorbitant de 50.000 € par an et par migrant.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Source : https://www.facebook.com/Agence-Jean-Luc-Frenoy-Architecte

Résidence Sénior de 24 logements répartis sur 2 bâtiments reliés d’une coursive lumineuse grâce à ces grandes fenêtres. Un autre bâtiment annexe sert de lieu de rencontre et d’accueil.